Turquie

Turquie

Contexte

La Turquie accueille plus de 3,1 millions de réfugiés recensés, dont 2,7 millions de réfugiés syriens recensés, dont environ 275 000 vivent dans des camps officiels.
Hors des camps, plusieurs villes de Turquie accueillent et hébergent un grand nombre de réfugiés pour lesquels il leur est difficile de fournir soins essentiels et services sociaux et éducatifs. Parmi ces villes, Izmir héberge environ 150 000 réfugiés dans des installations précaires, et Istanbul compte environ 350 000 réfugiés syriens, dont la moitié sont des mineurs.

Nombre de réfugiés vivant en Turquie

Parmi eux, 2,7 millions sont recensés comme réfugiés syriens.

L’ACTION DE WAHA

WAHA est présent en Turquie depuis janvier 2016 et opère à Istanbul, Izmir et Gaziantep.

WAHA collabore étroitement avec des organisations de la société civile locale pour fournir des services et informer la communauté de la disponibilité de ces services. Notre collaboration avec l’ONG syrienne/turque « Relief Society of Syrian Refugees » (Izmirde Suriyeli Mültecilerle Dayanışma Derneği) garantit notre soutien à Izmir et permet à la communauté syrienne d’avoir accès à leur vaste réseau.

MISSIONS ACTUELLES

Ouvrir la carte toute seule en mode plein écran
Turquie

chargement de la carte - veuillez patienter...

Izmir - Turquie: 38.423734, 27.142826
Istambul - Turquie: 41.008238, 28.978359
Gaziantep - Turquie: 37.083330, 37.333330

IZMIR

Centre d’assistance sociale et médicale

En mars 2016, WAHA a ouvert un centre médical et social pour les réfugiés syriens dans le quartier de Basmane à Izmir. Ce centre prévoit des consultations médicales, un soin psychologique et une assistance sociale pour les femmes et enfants, tout en facilitant l’accès aux services d’assistance existant et en facilitant l’intégration des réfugiés en Turquie.

Ce centre prévoit également des consultations en matière de santé génésique pour les femmes ainsi que des examens pédiatriques pour les enfants. Des cours de langue turque et une assistance sociale et juridique sont également proposés. Des traducteurs accompagnent les femmes et les enfants à l’hôpital afin de leur assurer un meilleur accès aux services et de les aider à comprendre les diagnostics. Des activités pour les enfants sont régulièrement organisées, comme des cours de dessin et de peinture, des ateliers recyclage et une aide aux devoirs. Les services gratuits sont mis en avant dans nos programmes de rapprochement.

Violence sexiste

Les femmes représentent plus de 50 % des réfugiés syriens en Turquie et leur déplacement accroît le risque de violence à leur encontre. WAHA a mené des recherches sur l’utilisation d’un téléphone mobile pour répondre aux violences sexistes parmi les réfugiés, et parmi les adolescents en particulier. Le but de cette recherche est de mieux appréhender les risques de violence pour les réfugiés syriens et de mieux signaler et répondre aux cas de violence sexiste.

L’identification des cas de violence sexiste est au cœur des activités de notre centre social et médical. Nos assistants sociaux, psychologues et sages-femmes sont particulièrement attentifs à ce problème. Différentes sessions sont organisées pour les femmes et les petites filles afin de les sensibiliser, et un psychologue propose des thérapies individuelles ou collectives. Nous collaborons avec les ONG et autres acteurs locaux afin de recenser les besoins d’assistance locale.

Examens médicaux

En mai 2016, WAHA a lancé une campagne d’examens médicaux pour les enfants et les familles des communautés défavorisées d’Izmir et des camps de fortune autour de la ville. Un pédiatre réalise les examens médicaux tous les jours et assure le suivi des familles sur la base de visites hebdomadaires.

ISTAMBUL

Assistance scolaire

WAHA a travaillé avec 20 écoles pour élèves syriens à Istanbul et a fourni une aide médicale scolaire ainsi qu’une formation aux enseignants. Une équipe médicale a examiné puis recensé les élèves nécessitant des soins, a établi un calendrier de vaccination, et fourni des kits d’hygiène comprenant brosses à dents, dentifrices et autres articles de toilette. Nous avons dispensé des formations sur l’hygiène aux enseignants.

Enfin nous avons également dispensé des formations aux enseignants d’Izmir et d’Istanbul sur les droits des enfants, sur l’identification et le recensement des enfants victimes ou menacés d’abus.

GAZIANTEP

À Gaziantep WAHA a établi un bureau pour concevoir, développer et mettre en place des activités dans le but de répondre aux besoins sociaux et médicaux, de lutter contre les violences sexistes parmi les réfugiés syriens dans cette région et enfin, de coordonner nos activités en Syrie.

Nos actualités sur ce sujet

Aucun article trouvé.
Share This