Libéria

Libéria

Contexte

Le Libéria, la plus ancienne république d’Afrique, a connu une longue guerre civile et a été impliqué dans la rébellion de la Sierra Leone dans les années 1990. Près de 250 000 personnes ont été tuées et des milliers ont été contraintes de quitter leur foyer. Le pays reste très pauvre, sa capitale étant majoritairement privée d’électricité, et le chômage et l’illettrisme sont répandus dans tout le pays.

En 2014, le virus Ebola a frappé le pays, avec plus de 300 nouveaux cas par semaine au plus fort de l’épidémie. Cette région a comptabilisé le plus grand nombre de victimes liées à ce virus. Le système de santé et l’infrastructure sociale sont très peu développés et le pays se remet doucement des ravages de la guerre civile et de l’épidémie d’Ebola.

L’ACTION DE WAHA

Depuis l’automne 2014, WAHA International a travaillé au Libéria dans le cadre de son action transfrontalière contre le virus Ebola (EVD, Ebola Virus Disease). WAHA, en collaboration avec l’ONG irlandaise GOAL, et grâce à un financement de l’OFDA/USAID, a mis en place des unités de traitement du virus Ebola dans les hôpitaux locaux, a géré le centre de traitement du virus Ebola à Voinjama, et amélioré la capacité du système de santé à y répondre ainsi qu’aux épidémies futures.

MISSIONS ACTUELLES

chargement de la carte - veuillez patienter...

Voinjama Libéria: 8.421940, -9.747780
Foya Hopital Libéria: 8.359997, -10.206750
Kolahun Hopital Libéria: 8.284736, -10.086327
Curran Lutheran Hopital Libéria: 7.775242, -9.425603
Monrovia Liberia: 6.300540, -10.796900
Hôpital Phebe - Liberia: 7.028022, -9.553374

Voinjama et Lofa County

Action contre l’épidémie à virus Ébola

WAHA a mis en place un centre de transit temporaire au Tellewoyan Memorial Hospital de Voinjama, jusqu’à l’ouverture d’un centre de traitement du virus Ebola à Voinjama, dans le nord-est du Libéria, près de la frontière avec la Guinée. Cette unité accueille la population du comté de Lofa ainsi que des patients des pays voisins, et possède de 20 à 100 lits selon l’urgence. WAHA a opéré et géré cette unité au cours de l’année 2015.

Formations et réadaptation pour soutenir le système de santé

WAHA a collaboré avec le Ministère de la Santé du Libéria afin de soutenir la transition des unités de traitement du virus Ebola vers une gestion quotidienne des cas au sein d’établissements. Dans le cadre de cette stratégie, nous avons mis en place, approvisionné et équipé des unités de triage et d’isolement dans les quatre hôpitaux de référence Tellewoyan Memorial, Curran Lutheran, Foya et Kolahun, pour servir d’unités de gestion des cas. Nous avons également mis en place des formations et des cours de perfectionnement pour les agents de santé (cliniques ou non) dans les quatre hôpitaux de référence, sur la prévention des infections (IPC), le triage et la gestion des cas d’infection du virus Ebola.

Prévention de l’infection dans les écoles

Nous avons étendu nos activités en incluant l’aide à la prévention des infections du virus Ebola et les services de contrôle dans les écoles de quartier de Voinjama dès leur réouverture. Afin d’améliorer la prévention et le contrôle, WAHA a mené les activités suivantes :

  • Distribution de produits d’hygiène dans les écoles
  • Augmentation des effectifs et formation du personnel scolaire aux protocoles de prévention et de recensement des cas d’infection
  • Nomination de référents EVD dans les écoles
  • Mobilisation sociale et engagement de la communauté contre la désinformation sur le virus Ebola

Renforcement des soins maternels

Afin de restaurer les services sanitaires, particulièrement pour les soins maternels et infantiles, nous avons réhabilité quatre hôpitaux dans le comté de Lofa, fourni les équipements nécessaires et renforcé le système de recensement.

Activités liées au traitement des fistules

Depuis 2015, WAHA International soutient les services de traitement des fistules au Libéria. Nous travaillons avec le Centre Médical Familial de Monrovia et soutenons également le traitement des fistules du Phebe Hospital dans le comté de Bong.

Nos actualités sur ce sujet

Share This