Exclus des soins

En 2015, un rapport collaboratif a montré que plus de 400 millions de personnes n’ont pas accès aux soins de santé essentiels (OMS, 2015).

Exclus des soins

En 2015, un rapport collaboratif a montré que plus de 400 millions de personnes n’ont pas accès aux soins de santé essentiels (OMS, 2015).

De nombreux facteurs expliquent la sensibilité accrue des populations les plus défavorisées à l’absence ou l’insuffisance de soins de santé primaires. Il faut citer en premier lieu la pauvreté et ses conséquences : malnutrition et promiscuité. L’isolement géographique et social est aussi un facteur qui contribue à l’exclusion des soins. Les Objectifs du Millénaire en matière de Développement Durable ciblent ces défis en privilégiant la Couverture Sanitaire Universelle. Cependant, la route vers cet objectif est longue et semée de nombreux écueils notamment économiques.

Pauvreté extrême

Des progrès ont été faits au cours des 15 dernières années grâce aux Objectifs du Millénaire en matière de Développement Durable. Cependant, la pauvreté extrême existe toujours et les populations vivant en situation de pauvreté extrême ont un accès limité ou inexistant aux services de santé ou aux soins à prix abordables. Les conséquences de cette situation se manifestent par des taux de morbidité et de mortalité accrus dans ces populations.

de personnes vivent avec moins de 1,25$ par jour

Isolement

Les populations vivant dans des communautés isolées ou ayant un mode de vie nomade sont coupées de tous les services de santé nécessaires. En raison de l’isolement de certaines régions, les services d’urgence ne sont pas dispensés dans un délai suffisant ; ceci peut entraîner des complications sévères, voire même des décès. Le retard dans la prestation de soins est un facteur qui accroit les chances de mortalité des patients, surtout chez les femmes enceintes et les nouveau-nés. Parmi les circonstances pouvant compliquer l’accès rapide aux soins, on compte : le manque de transport, la piètre qualité des routes et l’isolement des régions par rapport aux centres de santé adéquats.

Dans tous les projets de WAHA, des stratégies innovantes sont employées de façon à garantir que même les communautés les plus isolées et les plus vulnérables aient accès aux soins dont elles ont besoin.

Moto-ambulances et téléphones mobiles (mHealth)

Nous avons créé un prototype de moto-ambulance, destinée à être conduite par des chauffeurs compétents et adaptée au terrain. Leur déploiement a considérablement réduit le temps nécessaire pour accéder aux structures de santé appropriées. De plus, nous avons distribué des téléphones mobiles dans certaines communautés et avons créé un centre d’appels 24h/7j afin de contribuer à la coordination du transport des patients entre les établissements de soins. Les campagnes de mobilisation collective aident à promouvoir l’initiative mHealth et renforcent l’utilisation de numéros de téléphones mobiles gratuits pour organiser les référencements. Grâce au succès de cette initiative, nous avons amélioré et développé le système, ce qui nous a ensuite permis de l’importer dans plus de 20 pays autour du monde. La plupart se trouvent en Afrique (Éthiopie, Guinée, Niger) et certains dans les Caraïbes, Bahamas également. Ces initiatives sauvent des vies tous les jours.

Installations médicales

L’entretien des centres de santé représente un défi constant et extrêmement coûteux pour les pays. Faute de moyens, beaucoup de centres permanents fonctionnent mal ou ont de la difficulté à se restructurer afin de satisfaire aux normes d’hygiène en vigueur. Dans les zones de conflit, les structures de santé sont souvent laissées à l’abandon ou détruites et inutilisables. Par conséquent, la population souffre d’un manque total de soins.
WAHA International finance et participe à la reconstruction et à la réfection des centres de santé dans diverses régions. Elle assure la rénovation des installations, la réhabilitation du personnel et l’installation de systèmes de traitement des déchets afin de proposer de meilleurs services et de garantir la sécurité du personnel et des patients. Ces actions garantissent l’indépendance des autorités locales et la durabilité des installations permanentes.

Nos actualités sur ce sujet

Share This